Benjamin Jean, le Recruteur Nomade Digital 🌎

« Je fais rencontrer deux personnes, elles tombent amoureuses et elles se marient”. Je te  propose de rencontrer Benjamin et de comprendre comment il est devenu Recruteur Freelance. VĂ©ritable Matchmaker, voici sa vision du recrutement, ses outils au quotidien, sa recette magique pour un bon message d’approche, les projets qu’il a menĂ©s et ses ambitions 2021.

À la rencontre de Benjamin…

TombĂ© dans le recrutement par hasard aprĂšs 5 ans d’études de droit, Benjamin a rĂ©alisĂ© 4 annĂ©es en cabinet de chasse. Depuis 2 ans il est Freelance, un statut qui lui permet de voyager tout en travaillant (le rĂȘve !! ✈). C’est d’ailleurs depuis les Canaries qu’il m’a racontĂ© son histoire de recruteur !

âžĄïžŽ Freelance ? En recrutement ? Mais comment ?

Son rĂ©seau, cĂŽtĂ© client, s’est dĂ©veloppĂ© dans les cabinets de recrutement. CĂŽtĂ© candidat, Ă  force de rencontres, il a pu se construire un rĂ©seau solide.

“Dans le recrutement tes clients peuvent devenir des candidats et inversement”.

La prospection de Benjamin continue d’évoluer aussi grĂące Ă  LinkedIn mĂȘme s’il affectionne aussi quelques techniques old school : cafĂ© en face-Ă -face avec des futurs candidats/clients, participation au TruParis, marathon de confĂ©rence chez The Family pour en apprendre plus sur les mĂ©tiers du digital (Oui ça c’était avant l’ùre de la COVID19, je vous rassure elle n’empĂȘche pas les rencontres đŸ‘ŠđŸ») .

âžĄïžŽ Mais au fait Benjamin recrute quels types de profils ?

Benjamin est recruteur de recruteurs ! Une niche qui lui permet d’évoluer sans frustration. Et oui, qui de mieux qu’un recruteur pour comprendre et apprĂ©hender les aspects techniques et transverses du mĂ©tier ?

Sa vision du mĂ©tier, son goĂ»t pour le recrutement
 👁

Benjamin voit derriĂšre le terme recruteur la fonction de Matchmaker, un challenge qui le drive au quotidien :

“Je fais rencontrer deux personnes, elles tombent amoureuses et elles se marient”.

âžĄïžŽ Et si les recruteurs Ă©taient les cupidons du travail ? Que faut-il alors pour devenir un bon cupidon ?

Benjamin identifie un bon recruteur comme une personne capable :

  • D’avoir une comprĂ©hension assez fine du besoin du client et/ou de l’opĂ©rationnel et d’avoir cette rĂ©ciprocitĂ© envers le candidat.
  • D’avoir des compĂ©tences en commerce, en marketing et en gestion de projet.
  • De gĂ©rer un nombre de candidatures importantes tout en apportant une bonne expĂ©rience Ă  ses candidats.

➡  Autant de compĂ©tences et de facettes qui nous amĂšnent Ă  cette question : quelle place le recrutement devrait avoir au sein de l’entreprise ?

Pour Benjamin, c’est une Ă©vidence, le recrutement doit avoir une place stratĂ©gique dans l’entreprise.

« L’un des aspects les plus importants d’une entreprise sont ses collaborateurs, donc si on ne recrute pas les bonnes personnes au bon moment, on prend du retard sur la croissance de l’entreprise”.

➡  Mais alors comment intĂ©grer cette fonction ? Devrait-elle ĂȘtre rattachĂ©e Ă  la fonction RH ?

“IdĂ©alement, tu devrais avoir le Head of Talent Acquisition et Ă  la fois une Personne orientĂ©e People, parce que ce sont deux mĂ©tiers diffĂ©rents, tu as d’un cĂŽtĂ© une personne qui fait de l’acquisition de talent, qui transforme un candidat en employĂ© et aprĂšs, tu as la personne qui fait vivre l’employĂ© de l’onboarding Ă  l’offboarding”.

Ses outils et bests practices
 đŸ‘šđŸ»â€đŸ’»

Benjamin est ce que l’on peut dire un Recruteur Fullstack : sourcing et recrutement rythme son activitĂ©.

➡  Mais qu’est ce que l’on trouve dans la semaine d’un recruteur Freelance ?

Les prioritĂ©s de Benjamin Ă©voluent en fonction de l’étape de ses missions. Pas de semaine type, mais des semaines qui restent rythmĂ©es par le sourcing et des qualifications prospectives. Benjamin ne poste pas d’annonce, il prĂ©fĂšre la chasse au traitement des candidatures.

➡  Quels sont ses outils ?

  • LinkedIn Sales Navigatore : une version moins cher que LinkedIn Recruteur et une boĂźte de pandore quand on cherche des recruteurs !
  • Loxo : un ATS qui lui permet de partager en temps rĂ©el le fruit de ses recherches avec ses clients.
  • MixMax : un outil de marketing automation qui lui permet de diffĂ©rer l’envoie de ses mails, faire des templates, envoyer des sĂ©quences (et donc automatiser la relance), avoir un lien calendrier qu’il peut partager, suivre son taux de rĂ©ponse/conversion.
  • Phantombuster : qui lui permet d’extraire le rĂ©sultat d’une chasse et de la traiter plus rapidement. Il n’hĂ©site pas Ă  la coupler avec un multiple opener.

➡  On parle de taux de rĂ©ponse, de conversation, mais qu’est ce qu’un message d’approche bien rĂ©digĂ© ?

La recette parfaite pour Benjamin c’est :

  1. Un message d’approche qui te ressemble,
  2. Un message court,
  3. Un message personnalisé en valorisant par exemple la derniÚre expérience du candidat,
  4. Un message qui pose des questions : “comment tu te projettes cette annĂ©e ? Quelle compĂ©tence souhaites-tu dĂ©velopper ?” ,
  5. Un pitch de ce que tu proposes.

Ses influences
 

Benjamin effectue sa veille au quotidien au travers des Ă©changes qu’il peut avoir avec les recruteurs candidats. Ça ne l’empĂȘche pas de consulter :

Ses projets réalisés


Benjamin est co-fondateur de la plus grande communautĂ© de recruteurs sur Slack (3,324 personnes) : Recruiter’s Kitchen . Si tu n’en fais pas encore parti, nous t’attendons, viens vite partager ton savoir avec des recruteurs passionnĂ©s !

« Recruiter’s Kitchen c’est la plus grande communautĂ© de recruteurs francophones sur Slack, un outil de messagerie. Alors plus qu’un outil de messagerie, c’est une plateforme oĂč on a des discussions, dans lesquelles les recruteurs participent, donnent leurs avis, partagent dans la bienveillance. Le partage c’est le mot le plus important pour nous. »

Ses ambitions 2021…

  1. Abandonner Loxo et apprendre Ă  utiliser Airtable (Tu as des tips ?)
  2. Il souhaite Ă©galement ralentir les missions de chasse pour essayer de faire des missions de RPO conseil.
  3. En collaboration avec un deuxiùme recruteur, il aimerait organiser des semaines en Europe entre recruteurs dans des villas avec option soleil. L’objectif ? Pouvoir travailler ensemble et partager son savoir. Donc si tu es recruteur et libre de travailler ou tu le souhaites, suis Benjamin sur LinkedIn il se pourrait qu’il te propose trùs bientît un espace de coworking sur-mesure format colo de recruteur ! 🏝

J’espĂšre que l’article t’a plu, n’hĂ©site pas Ă  nous donner ton avis ici en commentaire ou sur LinkedIn ! Je te dis Ă  la semaine prochaine pour une nouvelle dose d’inspiration, je compte sur toi pour ĂȘtre au rendez-vous !

Comment
Name
Email